Internationales

Libération en toute sécurité des adventistes qui avaient été enlevés en Haiti

5 avril 2021 | Port-au-Prince, Haïti | Libna Stevens, Pôle Informations de la Division Inter Américaine

Les adventistes du septième jour en Haïti célèbrent la libération le dimanche 4 avril soir de quatre de leurs membres d’église qui avaient été kidnappés le 1er avril 2021. Ils avaient été enlevés lors d’un programme de culte en ligne diffusé en direct depuis un studio à côté d’une église adventiste à Diquini, à Carrefour, à Port-au-Prince.

« Nous sommes remplis de joie et de bonheur parce que tout le monde est sain et sauf, » a déclaré Figaro Greger, ancien de l’église locale, mais également fondateur et directeur du Ministère Adventiste Gospel Krèyol. Les quatre personnes enlevées sont membres de ce ministère.

Louer Dieu

« La nouvelle s’est immédiatement répandue sur les réseaux sociaux et nous avons tout de suite prié en arrivant chez moi, où deux douzaines de musiciens, chanteurs et membres de la famille attendaient d’avoir des nouvelles, » a dit Figaro Greger. « Nous ne sommes pas allés dormir avant 4 heures ce matin-là, après avoir prié et loué Dieu pour sa bonté. »

« J’ai davantage confiance en Dieu maintenant après avoir vécu cette expérience et passé trois nuits loin de chez moi, » a dit Aunulus Estimé, qui présentait le programme en ligne.

C’est une épreuve qui a angoissé l’église à travers le pays pendant près de quatre nuits, a dit Figaro Greger. « Nous savons que de nombreuses personnes priaient pour cette situation et nous en sommes très reconnaissants et nous savons que la meilleure sécurité vient de Dieu. Nous ne croyons pas dans la puissance humaine mais dans la puissance de Dieu. »

Pour l’instant, Figaro Greger a déclaré que le studio serait fermé pendant qu’ils réévalueraient la façon de procéder et d’assurer la sécurité de toutes les personnes concernées.

Soutien venant du monde entier à travers la prière

Pasteur Pierre Caporal, président de l’Église adventiste du septième jour en Haïti, a déclaré que le fait de ressentir le soutien et les prières de ses collègues dirigeants et des membres d’église en Inter Amérique et à travers le monde a fortifié la foi de l’Église en Haïti. « Nous savons que Dieu est encore sur le trône et qu’il tient sa Parole et promet de protéger ses enfants. Il l’a fait avec nos frères et sœurs. »

L’Église adventiste en Haïti a passé les trois derniers jours dans des veillées de prière, des programmes de culte et des sessions de prière à la radio, pendant des programmes en ligne et dans les églises, a déclaré pasteur Caporal. « Nous plaidions tous pour la sécurité non seulement des quatre membres de l’église, mais pour celle de tous nos membres à travers le pays, » a-t-il dit.

Le territoire de l’église dans la Division Inter Américaine s’est également joint aux sessions de prière ce week-end, a dit pasteur Elie Henry, président de l’Église adventiste en Inter Amérique. « Beaucoup de collègues à travers le monde ont exprimé leurs préoccupations et se sont joints à la prière pour notre peuple et nous en sommes très reconnaissants, » a-t-il déclaré.

« Une fois de plus, nous avons vu que faire partie de la grande famille adventiste est une bénédiction, » a dit pasteur Henry. « Nous avons vu des preuves que Dieu a été proche de nous et proche des familles affectées et nous le louons pour cela. »

Situation dangereuse dans le pays

La sécurité des individus est une question très urgente dans l’esprit des dirigeants de l’église, a déclaré pasteur Caporal. « Il y a des annonces d’enlèvements partout, pas seulement à Port-au-Prince. Nous rappelons constamment à nos membres de prendre des mesures de sécurité prudentes, compte tenu des risques, » a-t-il expliqué. Bien que certaines réunions d’évangélisation aient lieu dans la banlieue de Port-au-Prince et dans le reste du pays, beaucoup d’attention est accordée à la minimisation des risques en prenant les précautions appropriées, a-t-il déclaré.

Les dirigeants de l’Église ont réagi rapidement ce week-end pour planifier une semaine nationale spéciale de prière qui devrait commencer demain, a dit pasteur Caporal. « Cette situation avec les quatre membres enlevés nous a incités à organiser l’église en Haïti, afin qu’elle prie pour l’intervention de Dieu pour mettre fin à ce fléau de violence et d’enlèvement qui touche tout le monde à travers le pays, » a-t-il dit. « Notre pays est confronté à un défi sérieux et nous devons plaider ensemble pour que Dieu intervienne selon sa volonté parmi nous. »

Il y a plus de 485000 adventistes du septième jour qui adorent dans 1129 églises et groupes en Haïti. L’Église gère un hôpital, une université, une station de radio et un centre de médias, ainsi que des dizaines d’écoles primaires et secondaires.


Traduction : Patrick Luciathe

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply