Skip to main content
Internationales

L’impact d’un donateur

19 juin 2022 | MENAU | ANN

« La plupart des gens autour de moi vivent pour l’argent, mais j’ai décidé de vivre pour Dieu ! ». Asim*, le gardien de but de l’une des équipes de football les plus fortes de sa ville dans un pays fermé de l’Union du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA), témoigne qu’il joue pour honorer Dieu.

Cela a cependant affecté ses revenus. Au moment où il a rejoint l’équipe, il était le seul adventiste de toute la région, et sa demande d’avoir des sabbats libres a été considérée comme déraisonnable et donc refusée.

« Au début, j’ai été pénalisé quand ils ont réalisé que je ne jouerais pas le sabbat. Ils ont réduit mon salaire. J’ai quand même prié Dieu de m’aider à être un bon gardien de but, et je l’ai vu me bénir ; je n’ai pas beaucoup de buts contre moi. » Le comportement d’Asim est très humble, mais l’équipe ne pouvait pas se passer de lui. Finalement, ils ont décidé de respecter ses convictions. « Je ne joue jamais le jour du sabbat, cependant », ajoute-t-il.

Cependant, jouer au football pour Dieu n’est pas le seul témoignage d’Asim. Il enseigne également l’anglais et le français dans un centre scolaire. « J’ai décidé d’en faire aussi un champ de mission et j’ai parlé de la Bible à ma classe. J’ai expliqué que les histoires bibliques les aideraient à renforcer leurs compétences en anglais. »

Asim avoue que les élèves aiment surtout l’idée qu’ils écoutent de l’anglais britannique. Les histoires deviennent le centre de leurs discussions alors qu’ils pratiquent l’anglais conversationnel.

Cela dit, le sport et l’enseignement ne prennent pas tout le temps d’Asim. Il a entendu dire qu’une congrégation chrétienne locale n’avait pas de responsable régulier, mais seulement un prêtre en visite occasionnelle. Il s’est rendu à l’église, s’est présenté comme un adventiste du septième jour et a commencé à pratiquer le culte avec eux et à diriger un groupe d’étude.

Une semaine, comme ils n’avaient pas de prédicateur pour le dimanche suivant, ils lui ont demandé de le remplacer. Ils ont aimé sa prédication et l’ont bientôt invité à prêcher tous les dimanches. C’est alors qu’il a commencé une série sur les enseignements bibliques importants auxquels les adventistes se réfèrent souvent comme « les croyances fondamentales ».

Les membres de l’église « adoptive » d’Asim n’apprennent pas seulement les vérités simples de la Bible, mais lorsqu’il leur rend visite chez eux et répond à leurs besoins, ils font l’expérience de la présence de Jésus au milieu d’eux.

Voir des décisions en faveur de Jésus est la partie préférée d’Asim dans sa vie de faiseur de tentes. Depuis plusieurs années, il dirige deux groupes d’étude biblique hebdomadaires, composés de chrétiens et de non-chrétiens.

Il y a un an, alors que le COVID diminuait dans la région, des amis ont aidé Asim à creuser un trou dans le jardin, qu’ils ont tapissé de plastique noir épais et rempli d’eau. Dans ces circonstances, c’était le meilleur baptistère qu’ils pouvaient fournir à trois de ses amis, tous issus de milieux non chrétiens, qui ont été baptisés en tant que premiers convertis adventistes dans toute la région. Il n’est plus seul dans sa fraternité.

Néanmoins, Asim sait qu’il y a encore beaucoup de travail à faire. « Je vois de plus en plus de personnes désireuses de connaître Dieu. Je vois une formidable ouverture pour l’œuvre de Dieu. Tous les quatre, nous prions maintenant pour que des ouvriers viennent dans notre ville. »

Le fardeau d’Asim est clair. Il a le désir de dédier pleinement sa vie à l’œuvre de Dieu. Il a les dons pour être un leader dans cette œuvre. Aujourd’hui, dans une vie entièrement consacrée au travail pour le Seigneur, il utilise Asim pour avoir un impact dans tous les domaines de sa vie et sur chaque personne qu’il rencontre.


*Ce n’est pas son vrai nom


Abonnez-vous au BIA par Telegram.

Recevez les dernières informations sur votre portable sur le canal Telegram @adventisteorg ou flashez ce code :

Abonnez-vous au BIA par e-mail. C’est gratuit !

Flashez le code ou suivez ce lien puis introduisez votre adresse e-mail. Ensuite, confirmez l’abonnement par e-mail.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB
Share This

Partagez

Partagez avec vos amis