InternationalesSanté

Première greffe cardiaque par don après un décès d’origine circulatoire (DDOC) dans un hôpital adventiste

Le 13 août 2020 | Altamonte Springs, Floride, États-Unis | AdventHealth | DIA

L’équipe cardiothoracique de l’Institut de transplantation d’AdventHealth a récemment effectué la première greffe cardiaque par don après un décès d’origine circulatoire (DDOC) dans l’État américain de la Floride. L’équipe a utilisé le cœur d’un donneur qui ne battait plus et qui a été évalué par un procédé révolutionnaire dans le cadre d’un essai clinique du Secrétariat américain aux produits alimentaires et pharmaceutiques.

AdventHealth est l’un des douze centres de transplantation au pays à participer à l’essai clinique du procédé

La greffe cardiaque par DDOC donne de l’espoir aux patients et aux médecins qui font face à un manque croissant d’organes partout au pays. Ces greffes cardiaques sont maintenant possibles grâce à un essai clinique lors duquel est utilisé le Système de soin des organes Transmedics, une machine qui peut maintenir en vie pendant des heures un cœur qui avait cessé de battre avant le don. AdventHealth est l’un des douze centres de transplantation au pays à participer à l’essai clinique du procédé. La greffe fut un travail d’équipe en partenariat avec l’Institut de recherche translationnelle d’AdventHealth et l’agence d’approvisionnement en organes OurLegacy.

« Il y a beaucoup plus de gens dans ce pays qui ont besoin d’une greffe cardiaque qu’il y a de donneurs, a expliqué Donald Botta, directeur chirurgical du programme de greffe cardiaque d’AdventHealth. Nous sommes enthousiasmés par l’idée d’un outil de plus dans notre arsenal pour nous aider à sauver des vies. Ce genre de transplantation pourrait augmenter le nombre de donneurs par milliers. »

À 46 ans, George Martin attend une greffe depuis 2018 ; une grave grippe s’était alors attaquée à son muscle cardiaque. À deux reprises, le résident de Belleview a reçu la nouvelle que le cœur d’un donneur était disponible pour ensuite apprendre que l’organe n’était pas viable.

À la mi-juin, l’équipe de l’Institut de transplantation d’AdventHealth s’est rendue dans l’État d’un donneur pour aller chercher le cœur qui allait sauver M. Martin. Ce donneur avait été débranché d’un respirateur avant que son cœur ait été connecté à la machine pour être maintenu avec son sang. L’équipe est revenue à Orlando avec le cœur, où il a été greffé au corps de M. Martin.

« Le lendemain, j’étais debout et je pouvais marcher, a dit M. Martin, vétéran de la Marine et ingénieur pour une entreprise d’aérospatiale. Du point de vue de l’ingénierie, cette technologie m’a intéressé. Elle est une grande bénédiction. »

Près de 110 000 personnes se trouvent sur la liste d’attente nationale d’un don d’organe et, d’après l’Administration américaine des ressources et services en soins de santé, plus de 3 000 de ces patients ont besoin d’un cœur. Vingt personnes meurent chaque jour dans l’attente d’une greffe d’organe.

« Certains des cœurs qui étaient autrefois enterrés seront transplantés »

« Certains des cœurs qui étaient autrefois enterrés seront transplantés grâce à cette technologie, a dit Scott Silvestry, directeur chirurgical des transplantations thoraciques à l’Institut de transplantation d’AdventHealth et chercheur principal de l’essai clinique Transmedics à AdventHealth. À la place, ils sauveront la vie de personnes comme George Martin et, espérons-le, de bien d’autres résidents du centre de la Floride. »

Selon Ginny McBride, directrice administrative d’OurLegacy, organisme d’approvisionnement en organes du centre de la Floride, « Les donneurs d’organes, comme celui du cœur de M. Martin, sont des héros qui méritent notre gratitude et notre respect. Cette nouvelle technologie permettra aux donneurs et à leur famille de toucher encore plus de vies par leur générosité. Nous sommes reconnaissants d’être les gestionnaires de ces dons qui sauvent des vies. »


Traduction : Marie-Michèle Robitaille

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply