InternationalesSanté

Un centre communautaire virtuel de santé intégrale et de bien-être

By novembre 18, 2020 No Comments

5 novembre 2020 | Montemorelos, Nuevo Leon, Mexique | Laura Marrero et DIA

L’Université de Montemorelos, une institution gérée par les adventistes du septième jour, dans le Nord du Mexique, a récemment lancé un centre communautaire virtuel visant à promouvoir la santé intégrale et le bien-être. Le nouveau centre en ligne Vie et Espérance AMICUM a été conçu pour améliorer la santé mentale et physique, ainsi que les finances personnelles, en proposant du contenu numérique tel que des entretiens avec des spécialistes, des séminaires, divers services de soutien et des blogs, ont indiqué les coordinateurs.

« Le centre a pour mission d’enseigner des habitudes saines pour un mode de vie bien équilibré, y compris avec la dimension spirituelle, » a déclaré Dr Lorena Neria, coordinatrice générale d’AMICUM. C’est un type d’approche holistique qui éduque et soutient une communauté, qui intègre la santé et le bien-être, et les intègre dans la vie quotidienne, a-t-elle expliqué.

« Nous suivons la méthode du Christ pour entrer en contact avec les gens, devenir leurs amis et partager des messages qui apportent de l’espérance dans leur vie, » a ajouté Lorena Neria. Le centre est considéré comme un centre d’influence qui a le potentiel d’avoir un impact sur des milliers de personnes dans les populations urbaines hispanophones.

Les visiteurs en ligne peuvent choisir de s’inscrire à des cours en ligne sur la vie saine d’un point de vue physique, mental et spirituel, et aussi trouver des groupes de soutien dirigés par des professionnels de santé qui animeront des forums pour des groupes tels que les mères en deuil, les jeunes en situation de handicap, ainsi que sur des sujets tels que le corps en mouvement, la productivité sans stress et les finances personnelles.

« Ces thèmes spécifiques des groupes de soutien ont été choisis en fonction des besoins des personnes qui vivent dans les grandes villes, et en lien avec la survie, la protection, l’affection, la compréhension, la participation, la création, l’oisiveté, l’identité et la liberté, » a déclaré Mariela Espejo, coordinatrice des opérations et de la production de contenu à AMICUM.

Le centre est promu via les réseaux sociaux, a déclaré Mariela Espejo. « Ce que nous avons essentiellement observé c’est le besoin en matière de santé mentale ; domaine pour lequel nous ajouterons d’autres sujets susceptibles d’aider les personnes à faire face à une crise émotionnelle accentuée par la pandémie.

Le centre est toujours en train de s’adapter et de passer par une phase d’apprentissage, a déclaré Dr Neria. En plus des connexions aux réseaux sociaux, les dirigeants comptent sur les étudiants colporteurs qui, en plus de vendre des livres et autres ouvrages, peuvent parler à leurs clients des services d’AMICUM comme étant un service gratuit, a-t-elle expliqué. « Nous voulons également recruter des membres d’église désireux de partager la plateforme avec leurs amis et les membres de leur famille, nous travaillons donc sur des stratégies de diffusion supplémentaires pour le centre virtuel. »

Des professionnels de santé et de médecine spécialisés en neuropsychologie, psychologie, physiothérapie, comptabilité et gestion des entreprises, entre autres, supervisent quotidiennement les forums sur le site web.

AMICUM, qui signifie « ami » en latin, est né après que la Division Inter Américaine ait invité les universités adventistes de tout le territoire à créer des centres d’influence en étant sponsorisées au départ pour le démarrage des centres. Le centre virtuel fonctionne de manière autonome.

Pour en savoir plus sur AMICUM et ses services, ses blogs et ses séminaires, visitez le site centroamicum.com


Traduction : Patrick Luciathe

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply