Internationales

Un nouveau statut pour la mission de l’Union du nord du Ghana

By 14 octobre 2021 No Comments

11 octobre 2021 | Marcos Paseggi | Adventist Review

Les membres du Comité exécutif de la Conférence générale (GCEXCOM) ont voté pour recommander à la 61e session de la Conférence générale, qui se tiendra en 2022, d’accorder le statut de conférence à la Mission de l’Union du nord du Ghana (NGUM) dans la Division de l’Afrique occidentale et centrale (WAD).

Le vote a été pris le 11 octobre 2021, le premier jour des sessions de travail du Conseil annuel 2021 au siège de l’Église adventiste à Silver Spring, Maryland, États-Unis.

Les dirigeants de l’Église ont expliqué que la motion présentée au GCEXCOM reflète la croissance régulière et la stabilité financière de la région. Une union est généralement constituée de plusieurs domaines administratifs locaux. Une union, ayant le statut de « fédération », est financièrement autonome. En revanche, une union, ayant le statut de « mission », dépend toujours de sa structure de gestion mère, généralement une division, pour le soutien et la supervision.

Geoffrey Mbwana, un vice-président général de la Conférence générale (CG) dont les responsabilités incluent la région de l’Afrique de l’Ouest de l’église mondiale, a exprimé que la WAD avait soumis une demande à la CG pour que NGUM obtienne le statut de conférence. Conformément aux politiques de la Conférence générale, une commission d’enquête a été nommée pour étudier l’état de préparation de la mission de l’union pour obtenir le statut de conférence de l’union. Mbwana a présidé cette commission.

« Nous sommes heureux de présenter un rapport après que cette demande ait été présentée à l’ADCOM [le Comité administratif de la Conférence générale], et qu’elle ait été votée pour être recommandée à cet organe [GCEXCOM] », a déclaré Mbwana.

Indicateurs positifs

Gerson Santos, secrétaire de terrain du CG et secrétaire de la commission d’enquête, a présenté le contexte et un résumé du rapport de la commission. Il a indiqué que la NGUM comprend 10 régions ecclésiales, dont neuf ont déjà le statut de conférence. Les statistiques des églises régionales montrent que la NGUM compte actuellement près de 195 000 membres baptisés et 1 014 églises et congrégations organisées.

Selon d’autres statistiques partagées par la commission d’enquête, la région dispose d’un nombre important de services de soutien, dont 250 écoles élémentaires adventistes et 155 écoles secondaires. Sept de ces derniers sont des internats et la région compte également deux collèges adventistes. Santos a partagé des graphiques pour montrer que les institutions adventistes de soins de santé sont également bien développées, avec 15 hôpitaux et cliniques médicales.

La dîme, les 10 % du revenu que de nombreux membres versent à l’église, a connu une croissance impressionnante en monnaie nationale. Alors que la dîme dans la NGUM s’élevait à la fin de 2014 à près de 12,8 millions de cedis ghanéens (environ 2,1 millions de dollars), elle a atteint en 2020 près de 31,1 millions de cedis (plus de 5,1 millions de dollars), soit une augmentation de 142 %. Par habitant, la dîme est passée de 107,27 cedis en 2016 à 159,59 en 2020, soit une augmentation de 48,77 %, a indiqué M. Santos.

Il a indiqué que la commission d’enquête s’est réunie deux fois, en juin et en août 2021. Après avoir analysé les documents d’appui, les membres de la commission ont posé des questions pointues aux dirigeants des divisions et des unions. Elle a finalement recommandé d’approuver le changement de statut de la Mission de l’Union du nord du Ghana en fédération de l’Union du nord du Ghana.

Félicitations et recommandations

La commission a formulé plusieurs éloges et recommandations. Parmi les premières, la commission d’enquête a félicité la région pour avoir fait preuve d’une direction mature et d’une influence positive sur les domaines locaux et pour avoir apporté un soutien solide à l’église mondiale. Elle a également félicité la région de l’église pour avoir maintenu une position financière stable et un soutien continu aux autres niveaux de l’organisation. Selon les statistiques, 70 % des membres participent à des actions de proximité dans cette région et le taux de rétention des nouveaux membres atteint actuellement 78 %.

Parmi les recommandations, la commission d’enquête a suggéré que la NGUM maintienne une attitude de soutien et de collaboration après le changement de statut demandé, qu’elle conserve sa solide position financière et qu’elle augmente le nombre d’enseignants adventistes travaillant dans les établissements d’enseignement adventistes. Santos a expliqué que, tout comme dans d’autres régions de l’église mondiale qui connaissent une croissance substantielle du nombre d’institutions éducatives de l’église, il est souvent difficile de trouver suffisamment d’enseignants qualifiés qui sont également membres de l’église.

Commentaires de l’assemblée et vote

Après qu’une motion pour recommander un changement de statut ait été faite, le président de la WAD, Elie Weick-Dido, s’est levé pour parler en sa faveur. Il a raconté comment le message adventiste a atteint le Ghana en 1888 de ce qu’il a appelé « une manière très inhabituelle ». Selon Weick-Dido, quelqu’un a trouvé un pamphlet sur le rivage de la Gold Coast. Le pamphlet a finalement conduit le membre du peuple Ashanti qui l’a lu, à accepter le message adventiste et à le partager avec d’autres. « Depuis cette date », a déclaré Weick-Dido, « le peuple Ashanti a diffusé ce message. Ils [gardaient] le sabbat avant qu’aucun missionnaire ne soit entré au Ghana. »

De nos jours, dit Weick-Dido, de nombreux Ghanéens émigrent et vivent dans d’autres pays. Mais « partout où les Ghanéens vont, ils fondent une nouvelle église — d’Israël à l’Australie en passant par les États-Unis, le Canada et l’Europe. »

Kingsley Anonaba, un membre du GCEXCOM de WAD, a également parlé au nom de la recommandation, notant qu’elle cherche à encourager la région à faire une mission encore plus grande. « Je veux remercier le Seigneur pour ce champ, en particulier pour l’équipe de dirigeants, qui est si engagée », a déclaré Anonaba. « Ils ont promis aux dirigeants de la division qu’ils suivront toutes les recommandations formulées. Par la grâce de Dieu, les responsables de cette mission travaillent à porter le message dans la région nord du territoire. »

Un autre membre du Comité exécutif, Nana Kofi Nimako, s’est également exprimé en faveur de la motion. Il a félicité les dirigeants de l’église dans la région, notant qu’ils ont porté l’église à un niveau extrêmement visible. « Nous voulons simplement les encourager à continuer à faire plus… pour porter haut la bannière du Christ » dans cette région.

La motion visant à recommander à la 61e session de la Conférence générale d’accorder le statut de fédération d’union à la Mission de l’Union du nord du Ghana dans la division Afrique centrale et occidentale a été adoptée par 163 votes contre 1.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply