CoronavirusInternationales

Un partenariat avec les églises de la communauté afro-américaine augmente la livraison du vaccin COVID-19

27 mars 2021 | DonaJayne Potts | Loma Linda University Health News | Adventist Review

Selon une étude, l’intégration des églises et des pasteurs afro-américains dans l’éducation et la distribution de la vaccination contre la COVID-19 s’est avérée être un modèle efficace pour accroître la vaccination des populations historiquement à risque dans le comté de San Bernardino, en Californie (États-Unis).

Des efforts d’éducation ciblés et une clinique mobile installée sur les parkings des églises locales ont permis de vacciner 417 personnes, dont le 84 % étaient des afro-américains. L’étude a également révélé une augmentation de la fréquentation des cliniques de vaccination de masse par cette communauté, qui sont passés de 3 % à 3,6 % du total des patients dans la semaine suivant l’initiative.

Des chercheurs de la faculté de pharmacie de l’université de Loma Linda ont publié leurs conclusions le 10 mars 2021 dans The Lancet Global Health, mettant en avant leur modèle visant à assurer une distribution équitable des vaccins au sein d’une population diversifiée. L’étude, intitulée « A three-tiered approach to address barriers to COVID-19 vaccine delivery in the Black community », illustre une méthode de partenariat entre les dirigeants religieux, les responsables de la santé publique et les professionnels de santé de la communauté afro-américaine, qui a permis d’augmenter le nombre de vaccinations COVID-19 dans la communauté historiquement défavorisée.

L’initiative a été élaborée à la suite de décennies de « méfiance institutionnelle, d’accès inadéquat aux soins de santé et, en fin de compte, d’absence de transparence dans l’attribution des vaccins aux zones fortement défavorisées », qui ont laissé cette communauté dans une situation désavantageuse, selon les chercheurs.

« Les États-Unis sont considérés comme une nation très religieuse, et il a été démontré que la prière, ainsi que la promotion des traitements médicaux par les dirigeants religieux, sont très importantes pour établir la confiance de la population afro-américaine dans les soins de santé », a déclaré Jacinda Abdul-Mutakabbir, professeur adjoint à l’école de pharmacie de l’université de Loma Linda et premier auteur de l’article. « Le leadership des pasteurs de cette communauté a fait partie intégrante du succès de cette initiative, car ils connaissent bien les individus de la communauté et avaient établi une communication directe avec eux. »

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply