Internationales

Une étudiante adventiste des Philippines parmi les six premières aux examens médicaux nationaux

26 mars 2021 | Edward Rodríguez | Southern Asia-Pacific Division | Adventist Review

Une étudiante adventiste du septième jour a passé avec mention l’examen d’autorisation d’exercer la médecine, organisé par le Conseil de médecine des Philippines, ont annoncé récemment les dirigeants de l’église régionale. L’étudiante de la faculté de médecine de l’Université adventiste des Philippines (AUP), Vanda Charrise Costillas Dejolde, a obtenu la sixième place avec une note moyenne de 87,17 %, comme l’a indiqué la Commission de réglementation professionnelle (PRC) des Philippines le 19 mars 2021.

Selon l’organisme de réglementation, 1 234 des 1 927 candidats ont réussi l’examen d’autorisation d’exercer la médecine organisé par le Conseil de médecine de ce pays. Les responsables de l’éducation adventiste ont également signalé que 15 diplômés de l’AUP College of Medicine ont réussi l’examen d’autorisation d’exercer aux Philippines, soit un taux de réussite de 93 %.

Les résultats ont été publiés trois jours ouvrables après l’examen.

Dejolde est originaire de la ville de Butuan, dans la province d’Agusan del Norte. Avant d’entrer à l’AUP College of Medicine, elle a passé sa licence en biologie à l’université Father Saturnino Urios en 2015. Elle a effectué son internat médical de troisième cycle au Batangas Medical Center.

Le rêve d’enfance de Dejolde était loin de devenir médecin. Dans ses premières années, son souhait était de devenir professeur de biologie. Elle disait qu’elle voulait utiliser la science comme une occasion de faire découvrir aux élèves la puissance de Dieu à travers sa création. Selon Mme Dejolde, son rêve d’enfant a pris un tournant après avoir lu le livre Éducation de la cofondatrice de l’Église adventiste, Ellen White. C’est à ce moment-là, dit-elle, qu’elle a décidé de devenir missionnaire médicale pour servir Dieu au mieux de ses capacités.

Comme la plupart des candidats à l’examen, Dejolde a considéré ce test comme l’un des plus grands défis qu’elle a dû relever pour atteindre son objectif. Dans une déclaration écrite, Dejolde a exprimé comment la confiance en Dieu a fait la différence pour ceux qui ont fait de Dieu leur bastion pendant l’examen.

« Vous devez compter sur Dieu à cent pour cent. Ni plus, ni moins », a déclaré Dejolde. « Je sais que notre foi vacille parfois, mais prions toujours Dieu. Ne lâchez jamais ses mains », a-t-elle conseillé.

Interrogée sur ses projets après l’obtention de sa licence, Mme Dejolde a répondu qu’elle souhaitait rendre service à son université et aider les aspirants médecins qui passeront des examens similaires à l’avenir.

« Atteindre son objectif sans une relation spirituelle avec le Christ est inutile », a souligné Dejolde. « En tant que chrétiens, la raison ultime de faire quoi que ce soit [dans la vie] est le Christ. »

Ces dernières années, les professionnels de la santé adventistes aux Philippines ont établi une réputation d’excellence. C’est quelque chose qui a permis à l’église de faire avancer son message unique sur la santé du point de vue des soins de santé, ont déclaré les responsables régionaux de l’église.

« L’éducation adventiste se distingue parce qu’on apprend à chaque étudiant à considérer chaque aspect de son cours dans la perspective philosophique des Écritures », a déclaré Lalaine Alfanoso, directrice des ministères de la santé de la division Asie-Pacifique Sud. « [Les étudiants] croient que leur fonction, leurs besoins alimentaires, leurs attitudes mentales et le soin qu’ils apportent à leur corps – en tant que temple du corps – doivent glorifier leur maître et créateur. Ils sont également motivés pour poursuivre et terminer leurs études, afin de représenter le Christ en tant que médecin missionnaire cinq étoiles plus », a-t-il ajouté.

Communications UFB

Author Communications UFB

More posts by Communications UFB

Leave a Reply